Bienvenue!

"L'attrape rêve" a pour but de partager tous les trésors que je découvre au quotidien. Par passion pour la littérature et également celle destinée à la jeunesse, je me régale à vous parler de mes coups de coeur. Pas un seul jour ne passe sans que je tourne les pages qui font que nourrir d'avantage mon imagination, mes rêves... Au plaisir de vous accueillir, prenez plaisir à me lire ^-^

vendredi 12 août 2011

Le monde de Marcelo

de Francisco X. Storck
éditions Gallimard Jeunesse


Marcelo a 17 ans, il est atteint d'une forme d'autisme proche du syndrome d'asperger. Cette histoire nous la vivons à travers lui, son handicap on l'interprète au regard de cet adolescent.
Il suit ses cours à Patterson, centre spécialisé pour enfants handicapées, qui lui permet également de s'y occuper de poneys dont il se sent très responsable. Ce lycée, c'est sa bulle, il peut y être lui même, personne ne le juge. Sa vie y est rassurante car elle est faite de repère. Mais pour cet été, son père, grand avocat, a d'autre projet pour Marcelo, le confronter à la vie "réelle", il souhaite qu'il vienne travailler au cabinet.
L'idée ne plaît pas à Marcelo mais il n'a pas vraiment le choix et il accepte donc à contre coeur.

Cette expérience qui va bousculer ses habitudes et son confort va lui permettre de faire surtout des rencontres et lier certaines amitiés...
Ce roman nous permet de découvrir le monde à travers Marcelo. Atteint d'un trouble cognitif, Marcelo a un besoin d'observation, mais aussi une réflexion plus poussé. On découvre à travers ce jeune homme une lucidité de ses rapport avec les autres et ses interprétations soulèvent vraiment la réalité des choses. Il n'est pas dupe dans ses rapports avec les autres et il va vite apprendre à faire la différence entre les personnes qui lui parlent par intérêt et les autres par sincérité.

Cette histoire prend un nouveau tournant lorsque Marcelo tombe sur la photo d'une jeune fille défigurée. Cette découverte va lui permettre de se faire sa propre opinion et surtout ses propres choix en assumant les conséquences...

J'ai beaucoup apprécié cette lecture pour les différents sujets soulevés en plus de sa qualité d'écriture. Je vous recommande vivement ce livre!

Bonne lecture!

Merci Aurélie pour cette belle découverte :)

lundi 8 août 2011

Le caveau de famille

de Katarina Mazetti
éditions Gaïa

Présentation éditeur:
"Après l’immense succès du Mec de la tombe d’à côté, nous sommes des centaines de milliers de lecteurs à nous demander ce qu’il advient de Désirée, la bibliothécaire, et de Benny, le paysan. Elle dévore avec autant d’ardeur les livres et les produits bio, lui élève des vaches et n’imagine pas qu’on puisse lire « de son plein gré ». Pourtant, ils se sont promis trois essais pour avoir un enfant ensemble. Si cela ne donne rien, c’est terminé pour toujours. Et si ça marche… Comme le disait un critique littéraire suédois : « Le quotidien tue l’amour, la vie de famille l’enterre. » C’est gai. Bienvenue dans le caveau de famille ! Pétillant et jubilatoire."

J'avoue avoir été surprise quand j'ai découvert qu'il y avait une suite. Est-ce que c'était prévu? est-ce un coup commercial suite au succès du "mec de la tombe d'à côté"?
 J'avais apprécié cette première rencontre entre Désirée et Benny, histoire d'amour improbable et pourtant l'auteure nous avait prouvé le contraire! Enfin presque...

Cette suite je ne l'ai pas trouvé utile, on retrouve le couple qui se donne 3 essais pour enfanter... ça le fait ou pas? et le futur? Un enfant soulève encore des concessions bien évidement, et s'ils réussissent a avoir un enfant ensemble il faudra donc qu'ils vivent ensemble... Mais où? Vous imaginez notre bibliothécaire au milieu des vaches entrain de faire des boulettes?
Une suite très réaliste pour le coup, peut-être trop car elle en devient routinière...
Ce qui est certain c'est qu'on se retrouve bel et bien au coeur d'une vraie vie de couple, voir de famille... Mais sincèrement cette vie ne m'a pas fait rêver et j'ai trouvé que c'était un vrai tue l'amour tout ces clichés de la vie de couple à long terme

Bref une suite que j'ai trouvé fade, où les difficultés de la vie à deux est toujours là, point de légéreté mais plutôt des personnages débordés!

Déçu...

vendredi 5 août 2011

Métamorphose en bord de ciel

de Matias Malzieu
éditions

Résumé:

"Tom Cloudman est sans conteste le plus mauvais cascadeur du monde. Ses performances de voltige involontairement comiques le propulsent au sommet de la gloire. Jusqu'à ce qu'un médecin qui le soigne pour une énième fracture décèle chez lui une maladie incurable. Commence alors pour Tom un long séjour hospitalier pour tenter de venir à bout de ce qu'il appelle " la Betterave ". Lors d'une de ses déambulations nocturnes dans les couloirs de l'hôpital, cet homme qui a toujours rêvé de voler rencontre une étrange créature, mi-femme mi-oiseau, qui lui propose le pacte suivant : "Je peux vous transformer en oiseau, ce qui vous sauverait, ruais cela ne sera pas sans conséquences. Pour déclencher votre métamorphose vous devrez faire l'amour avec moi. De cette union naîtra peut-être un enfant. Un risque à accepter."


Je suis désolée mais Mathias Malzieu est parti trop loin dans la métaphore de cette homme malade qui prend petit à petit son envol par rapport à l'évolution de la maladie. Un envol vers la mort bien évidement sinon ce ne serait pas un Malzieu.
Dans l'esprit d'un conte moderne Malzieu se lance un défi: l'envol d'un homme qui se prend pour un oiseau  mais je n'ai pas adhérer, point du tout.
Et pourtant en temps normal je n'avais encore jamais été déçu par cet auteur même si ses sujets sont toujours un peu sombre, toujours un peu mort mais là je ne sais pas les personnages ne m'ont pas charmer... Entre rêve et réalité je me suis perdue. Est ce le thème de l'oiseau qui ne m'a pas convaincu? Mon imagination n'a pas pris!
Néanmoins j'avais opté pour l'ouvrage illustrer qui est un vrai petit bijoux pour les yeux!!!