Bienvenue!

"L'attrape rêve" a pour but de partager tous les trésors que je découvre au quotidien. Par passion pour la littérature et également celle destinée à la jeunesse, je me régale à vous parler de mes coups de coeur. Pas un seul jour ne passe sans que je tourne les pages qui font que nourrir d'avantage mon imagination, mes rêves... Au plaisir de vous accueillir, prenez plaisir à me lire ^-^

dimanche 27 juin 2010

L'enfant de tous les silences

de Kim Edwards
existe chez Livre de Poche

Résumé:
"1964. Une terrible tempête de neige paralyse le Kentucky. Le Dr David Henry n'a pas le choix: il doit accoucher lui-même sa jeune épouse Norah, qui met au monde un magnifique garçon, puis une petite fille... trisomique. En un instant, David, persuadé d'agir pour le mieux, va prendre une décision tragique: il confie la petite à Caroline, son infirmière, qui doit l'emmener dans une institution spécialisée. A Norah, il annonce que le bébé n'a pas survécu. Mais Caroline choisit de sauver la petite et de l'élever comme sa propre fille... Des années plus tard, la vérité refait surface, et, avec elle, des conséquences dramatiques pour cette famille déchirée."

Des fois en cachant les choses pour s'en protéger il y des silences qui font de nous des personnes écorchées à jamais. Ce roman est un pur coup de coeur et je vais faire en sorte d'en parler de manière objective. Ce fut pour moi une lecture très profonde, bouleversante, un livre emprunt d'amour et d'humanité mais également faisant de nous le témoin d'une décision lourde de conséquence, celle d'abandonner un enfant différent, différent par la maladie, la trisomie. Accouchant sa femme anesthésiée, David voit en cette petite fille, présentant toute les caractéristique du mongolisme, sa propre soeur décédée à l'âge de douze ans, atteinte à la naissance d'une malformation cardiaque. Il voit en ce nouveau-né toutes les souffrances découlant de la maladie, d'une croissance affectée, d'une espérance de vie limitée des plus injustes et du chagrin de cette perte inconsolable. Mais les mots vont aller au-delà des pensées de David qui va la déclarer morte à sa femme dans le but de la protéger. David confit la mission de placer Phoebe dans un centre spécialisé à Caroline Gill, son infirmière, secrètement amoureuse de lui. Mais quand Caroline va découvrir le foyer insalubre où elle est censée y laisser ce nourrisson si fragile qu'on lui a confié, l'instant maternelle va alors surgir en elle comme une impulsion, un besoin, et c'est ainsi qu'elle repart avec l'enfant et décide de l'élever, d'en faire son enfant. Dès lors, Caroline s'engage dans un combat de tout les jours dans la reconnaissance des personnes atteintes de la trisomie. David et Norah quand à eux vont s'enfoncer au plus profond de leur couple par les non-dit. Le temps ne fera qu'alourdir le secret entre la culpabilité de David d'un côté et d'un autre côté la difficulté à surmonter le deuil pour Norah . Un parallèle de pensées et sentiments des différents personnages dont nous pouvons qu'être transporté!
Un premier roman direct d'une grande qualité qui va droit au coeur , une spirale de la vie qui fait assumer les conséquences du passé...

2 commentaires:

  1. Je l'ai déjà repéré celui-là et là il me tente encore plus !!!!

    RépondreSupprimer